TOUJOURS PLUS MONSTRUEUX
ARTE
la chaîne "culturelle" colporte des propos haineux et profondément sexistes contre les pères


Mardi 22 mars 2005, la chaîne franco-allemande dite "culturelle" diffuse à une heur de grande écoute : 20h40 une émission d'une rare violence anti-père :
"Drame de la séparation" - "Quand les pères se vengent" &
" In nomine patris " " Ce que veulent les mouvements de pères "

Les titres de ces émissions sont particulièrement éloquent.s

Première partie :

Documentaire : ( je vous laisse lire la description que l'on trouve sur les programmes de télévision : rien que cette description fait froid dans le dos, on se croirait revenu 60 ans en arrière)

En France et en Allemagne, le législateur estime nécessaire et positif que les enfants d'un couple divorcé gardent un contact avec les deux parents. Le système de la garde alternée, adoptée en France en 2002, va dans ce sens, de même qu'en Allemagne, depuis 1998. Mais comment respecter ces lois lorsque la violence répétée et avérée du père sur la mère et les enfants est la cause de la séparation.

La deuxième partie fut pire encore :

théoriquement, il s'agissait de montrer les mouvements de pères en Allemagne, en France et au Canada. En réalité ce fut une véritable mise à mort, une véritable désinformation, une insulte permanente à la dignité humaine

SOS PAPA à immédiatement réagi par un communiqué de presse transmis à l'AFP, le CSA, ARTE, Le Garde des Sceaux et l'ensembles des médias.

En voici le texte :

23 mars 2005

Communiqué de presse

L'association SOS PAPA est profondément choquée par l'émission diffusée sur la chaîne de télévision ARTE hier mardi 22 mars à 20h40, à une heure de grande écoute, "Drame de la séparation" - "Quand les pères se vengent".
Pendant 52 minutes, par un assemblage de témoignages habillement coupés, ARTE présente les pères comme des hommes violents qui à travers la résidence alternée perpétuent une violence gratuite ou un désir de vengeance sur la mère de leurs enfants.
La limite du sexisme fut atteinte quand ARTE se livrera à une parodie du petit chaperon rouge, petite scène voulant illustrer les problèmes de séparation. Une femme en jupe courte bas résille marchant sur un trottoir fut abordé par un homme en voiture de sport, qui éconduit, étranglera violemment la grand-mère avant de dévorer cette jeune personne.

A une époque ou la société tente de combattre le racisme et les discriminations sous toutes ses formes, à une époque la "Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité" ( HALDE, pour laquelle l'association SOS PAPA a proposé sa participation ) se met en place, à une époque ou s'applique le nouveau divorce ( improprement qualifié de "divorce pacifié"), il est profondément choquant qu'une chaîne de télévision qui se présente comme "culturelle" par opposition aux chaînes "commerciales" puisse se laisser aller à une telle présentation fausse et partisane et diffuser des idées de haine et de conflit.

Alors que la France subit actuellement un climat de sexisme profond, influençant encore les pratiques des acteurs socio-judiciaires de la famille et compte tenu de l'insuffisance et l'imprécision des lois relatives à l'autorité parentale, ce type de débordement ne peut qu'avoir des conséquences dramatiques sur la mise en avant de la co-parentalité dans les affaires en cours.

Face à ce reportage monstrueux, l'association SOS PAPA est fondée à demander immédiatement un droit de réponse.
SOS PAPA demande donc instamment à la chaîne ARTE :
· de présenter un reportage rectificatif montrant la réalité de la famille en 2005
· de présenter ses excuses publiques, non seulement aux pères injustement et ignominieusement insultés, mais également aux mères atteintes à travers le père de leurs enfants et surtout aux enfants qui se sont sentis outragés au plus profond d'eux-mêmes, à travers ce père qui doit représenter leur idéal.

Alain Cazenave
Président de l'association SOS PAPA

Vous DEVEZ REAGIR :

Ecrivez ( en simple lettre ou en AR ) aux adresses ci dessous pour exprimer votre désaccord, votre répugnance à ces reportages totalement monstrueux.
Expliquer à ARTE qu'il doit ouvrir les yeux, que les pères ne sont pas de violeurs, des violents.

Demandez des explications sur les raisons de cette absence totale de controle des programmations sur ARTE et du fait que des groupuscules extrémistes profondément sexistes puissent exposer les haines anti-père.

ARTE G.E.I.E.
Service Téléspectateurs
4, Quai du Chanoine Winterer
F-67080 Strasbourg Cedex
Fax: +33 3 88 14 21 60
Téléphone: Pour les téléspectateurs français : 03 88 14 22 55

ARTE France
8, Rue Marceau
F-92785 Issy-les-Moulineaux Cedex 9
Tel : (00 33) / (0) 1 55 00 77 77
Fax : (00 33) / (0) 1 55 00 77 00

C.S.A (Conseil Supérieur de l'Audiovisuel)
7 quai André Citroën 75015 PARIS
tél 01 40 58 38 00
Tour Christal 7 quai André Citroën 75015 PARIS fax : 01 45 79 00 06
39 quai André Citroën 75015 télex : CSUPAUD 200365 F

Le président de la Halde :
Monsieur Louis Schweitzer
Président de la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité
11-15 rue Saint Georges
75009 Paris

Vous pouvez également utiliser notre PETITION NATIONALE

Et si vous n'avez pas vu ces reportages qui vous mettent directement en cause .... --> http://arte-22-mars.assoc.wanadoo.fr/